samedi 21 août 2010

Michel Collon : le radoteur anti-israélien, par Claude Demelenne

Contexte:
- Michel Collon déplore l'ignorance du Belge sur 'Israël, l'Etat le plus raciste au monde'
- Michel Collon publie un livre anti-Israël adapté au 'niveau du public' européen ...
- Michel Collon nous écrit ( texte paru dans Soutien Palestine, Collectif Cheikh Yassine)

Source: Père Ubu (05/08/2010)

Ce prolixe journaliste enchaîne livres, tribunes, contributions sur le Net, conférences-débat… à un rythme effréné. Il a bossé pour Solidaire, l’hebdo du Parti du Travail de Belgique [PTB, gauche radicale], avant de créer le site Investig’Action, pour promouvoir une "contre-information". Comprenez : une information
brocardant unilatéralement les démocraties occidentales.

Sa thèse : "Il existe dans nos pays un puissant lobby sioniste au service d’Israël", contrôlant, notamment, les médias. Il a inventé le terme de "Médiamensonges" pour désigner la grande conspiration des impérialistes. Fleuron de la pensée cimentée, Collon égrène les perles : "Israël est l’Etat le plus raciste au monde". "Les Belges ont commis un génocide au Congo". "Quand on parle de ‘terrorisme islamiste', on manipule le public".


La doctrine Collon : nos démocraties sont monstrueuses. Les dictatures sont vertueuses… dès lors qu’elles flinguent les Etats-Unis.

Les ennemis des Américains sont les amis des progressistes. Avec cette logique implacable, Collon a "oublié" de dénoncer les crimes des Staline, Mao, Castro, Saddam Hussein et autre Amahdinejad, tous "résistants" à l’impérialisme !

Pour en savoir plus sur Michel Collon, cliquer ICI

Aucun commentaire:

Publier un commentaire