mercredi 30 juin 2010

Victor Ginsburgh de l'ULB voue Shimon Peres aux "poubelles de l’histoire" ...

"On oubliera avec très grand plaisir Netanyahou, Ehud Barak et surtout Shimon Peres, Prix Nobel de la Paix. Poubelles de l’histoire."

Sous la plume de Victor Ginsburgh, professeur émérite de sciences économiques (Université libre de Bruxelles), paraît aujourd'hui un des billet facétieux et humoristiques dont il a le don et qui font un évident honneur à l'ULB et à LLB.  Fort de sa supériorité intellectuelle et morale, Ginsburgh cible Israël qu'il traite, comme d'habitude, avec le plus grand dédain - mais au passage, toujours facétieux, il traite Joëlle Milquet de "belle" et Didier Reynders de "lippu"...  A mourir de rire.  Et notre chroniqueur facétieux à qui rien n'échappe de déclarer: "Enfin, il y a Ahmadinejad et sa "bombe". Pas que je sois en admiration devant lui [...]. Brillant intellectuel et brillant esprit - à mourir de rire.

La voie de la provocation (extraits)

"Il y a celle de la flottille qui a vogué vers Gaza. Qu’il s’agisse d’une provocation est évident. Qu’elle ait dû finir par des morts est insupportable. Mais que ces neuf morts entreront dans l’histoire du Moyen-Orient semble certain. On oubliera avec très grand plaisir Netanyahou, Ehud Barak et surtout Shimon Peres, Prix Nobel de la Paix. Poubelles de l’histoire. Mais on n’oubliera pas le nom du "terroriste" Ibrahim Bilgen, 61 ans, père de six enfants, candidat au mayorat dans sa ville natale, ni celui du "terroriste" Cetin Topcoglu, 54 ans, dont la femme faisait partie du voyage sur le Mavi Marmara, ni celui du "terroriste" Cevdet Kiliclar, 38 ans, journaliste, ni celui du "terroriste" Ali Haydar Bengi, père de quatre enfants, ni de Necdet Yaldrim, 32 ans, père d’une enfant, ni de Fahri Yaldiz, 43 ans, père de quatre enfants, ni de Cengis Songur, 47 ans, père de sept enfants, ni de Cengiz Akyuz, père de quatre enfants, tous "terroristes".

Des morts, mais ils ont forcé l’Egypte à ouvrir le passage vers Gaza, ils ont permis qu’Israël soit enfin obligé de reconsidérer son entêtement et admette que les séquestrés de Gaza puissent aimer le vinaigre ou la noix de muscade dont l’importation était interdite. Et d’autres navires arrivent d’Allemagne, de Suède, d’Iran, de Grèce."

Au sujet de la flotille on consultera les excellents sites français:
Association France-Israel , UPJF, juif.org (82 articles), JSS News etc.

mardi 29 juin 2010

La FGTB voulait l'expulsion d'Histadrut de la Confédération syndicale internationale

"Nous n'accepterons jamais non plus qu'un Etat voyou bafouant toutes les conventions internationales nous taxe d'antisémitisme pour essayer de justifier ses actes immondes." (Daniel Piron, secrétaire régional FGTB Charleroi-Sud/Hainaut)

Le quotidien Le Monde rapporte au sujet du congrès de la Confédération syndicale internationale (CSI), réuni de 21 au 25 juin à Vancouver :

"La rumeur d'une demande d'exclusion de la CSI du syndicat israélien Histadrut a même couru. En fait, explique Rudy De Leeuw, président de la FGTB (Fédération générale du travail de Belgique), "notre congrès du début juin, en Belgique, avait exigé que le syndicat israélien se ressaisisse et soit plus clair sur la politique menée par son gouvernement". Le syndicaliste belge précise que si tel n'était pas le cas, son organisation demanderait une "mise à l'écart" d'Histadrut."

Or fort heureusement les choses se sont passées autrement: Défaite cinglante des boycotteurs: la Confédération syndicale internationale rejette le boycott d'Israël.  Et les boycotteurs belges de la FGTB n'ont pas été suivis.  Le congrès a même rendu un vibrant hommage à Histadrut et à son président Ofer Eini.

A Vancouver, devant le journaliste du Monde, Rudy De Leeuw tient un langage policé mais préconise de manière tout à fait décomplexée ... la "mise à l'écart" d'Histadrut, euphémisme pour "boycott".  Or, à Charleroi, devant un public différent, son confrère Daniel Piron, secrétaire régional FGTB Charleroi-Sud/Hainaut, se lâche et tient des propos nettement moins politiquement corrects.  Piron n'hésite pas à traiter Israël d'Etat voyou et de commettre des actes immondes - ce que De Leeuw n'aurait jamais osé déclarer au Monde.

"L'Etat israélien impose au peuple palestinien une politique d'apartheid semblable à celle appliquée en Afrique du Sud. L'antisémitisme n'a pas de place chez nous mais nous n'accepterons jamais non plus qu'un Etat voyou bafouant toutes les conventions internationales (applaudissements) nous taxe d'antisémitisme pour essayer de justifier ses actes immondes. (Applaudissements.)." La foule scande "Israël assassin. Israël assassin." [Wallonie: furie anti-israélienne à Charleroi (3 - les syndicats)]

lundi 28 juin 2010

Wallonie: furie anti-israélienne à Charleroi (3 - les syndicats)

"Nous n'accepterons jamais non plus qu'un Etat voyou bafouant toutes les conventions internationales nous taxe d'antisémitisme pour essayer de justifier ses actes immondes."

Vidéo : Manifestation pour la fin de la complicité de l'Europe avec les crime d'Israël (Luc Delval, Plate-forme Charleroi-Palestine, 10 juin 2010)

Voir également:

Le syndicaliste wallon Daniel Piron, secrétaire régional FGTB Charleroi-Sud/Hainaut, traite Israël d'Etat voyou commettant des actes immondes


Daniel Piron (extraits):

"L'Etat israélien impose au peuple palestinien une politique d'apartheid semblable à celle appliquée en Afrique du Sud.  L'antisémitisme n'a pas de place chez nous mais nous n'accepterons jamais non plus qu'un Etat voyou bafouant toutes les conventions internationales (applaudissements) nous taxe d'antisémitisme pour essayer de justifier ses actes immondes. (Applaudissements.)." 

La foule scande "Israël assassin.  Israël assassin."

Wallonie: furie anti-israélienne à Charleroi (2 - le bourgmestre)

Le bourmestre Jean-Jacques Viseur "a relevé une idée émise, dit-il, par Jean Daniel - lequel est peu suspect d'hostilité contre l'existence d'Israël - qui suggère que l'Union Européenne matérialise le "droit d'ingrérence" dont elle se targue depuis quelques années en mettant elle-même sur pied une "flottile de la liberté" qui aille briser le blocus intolérable de Gaza."


Un orateur non-identifié rend compte de la rencontre d'une délégation des manifestants avec le bourmestre de Charleroi Jean-Jacques Viseur (cdH) et se félicité que celui-ci soit "sur la même longeur d'ondes" avec les anti-israéliens :

"Et était particulièrement intéressant d'entendre que Jean-Jacques Viseur faire sienne une proposition qui paraît-il est publiée dans le Nouvel Observateur de cette semaine sous la plume de Jean Daniel et qui est que l'Union européenne prenne l'initiative d'envoyer elle-même une flotille pour briser le blocus de Gaza (applaudissements).  Car, dit-il, ça suffit les protestations et les condamnations purement formelles et toujours enrobées de mille et une précautions et en langage diplomatique.  Il faut que l'Union européenne ose des actes concrets et forts."

Wallonie: furie anti-israélienne à Charleroi (1 - la laïcité francophone)

"L'armée ne comprend aujourd'hui qu'une seule chose. Qui n'est pas avec nous est contre nous et doit être massacré. [...] L'Europe a eu avec Israël une complicité permanente au nom de la Shoah." (Pierre Galand)


Pierre Galand instrumentalise la Shoah pour condamner Israël

"Israël massacre, Israël occupe. Israël développe une armée qui est une des armées les plus puissantes de cette planète et, en tout cas, du pourtour méditerranéen.  L'armée ne comprend aujourd'hui qu'une seule chose.  Qui n'est pas avec nous est contre nous et doit être massacré.  C'est intolérable.  Il faut que nous fassions comprendre à nos responsables politiques que l'Europe a eu avec Israël une complicité permanente au nom de la Shoah.  Et la Shoah est une réalité.  C'est un crime et il a été condamné par la communauté internationale.  Cela ne donne pas le droit aujourd'hui à Israël de croire qu'il est au-dessus des lois."

"En 2002, déjà en 2002, le Parlement européen a voté une résolution, avec une large majorité, demandant la suspension des accords d'association de l'Europe avec Israël aussi longtemps que cet Etat ne se conforme pas à la légalité internationale."


dimanche 27 juin 2010

LLB mystère: article anti-israélien de Francis Martens (et de ... Pierre Galand et al)

La Libre Belgique publie ce week-end un article de Francis Martens (Israël-Palestine: L’Europe face à ses valeurs).  L'auteur-psychanaliste ressasse les sempiternels arguments des moralisateurs anti-israéliens (primaires): "Pourquoi sanctionner le Zimbabwe et encourager Israël par un rehaussement des liens?", "L’Europe est complice" "Les citoyens européens retrouveraient alors leur confiance en cette Europe qui, vis-à-vis d’Israël, a négligé ses valeurs humanistes et la justice internationale."  On ne compte plus le nombre de fois qu'on lit ce genre de prose, tandis qu'on ne dit pas un mot sur le terrorisme palestinien.

Or le même article figure depuis le 15 mars sur le site anti-israélien Plate-forme Charleroi Palestine où il est agrémenté d'une photo (ci-dessus) dont la légende qualifie le Ministre des affaire étrangères d'Israël Avigdor Lieberman de "fasciste" (L'Union européenne et ses Etats membres complices des violations du droit international perpétrées par Israël).  C'est clair que LLB n'allait pas présenter les choses aussi brutalement ...

L'article fait l'éloge du pseudo tribunal pour la Palestine mis sur pied par Pierre Galand (ancien Sénateur (PS francophone), président de l'Association belgo-palestinienne Wallonie-Bruxelles, président du Centre d'action laïque, membre du comité organisateur du tribunal Russell sur la Palestine, conseiller du recteur de l'Université Libre de Bruxelles et propagandiste de la campagne (BDS, Boycott, Divestment and Santions) et des rares célébrités qui en font partie ...

Alors que LLB présente Francis Martens comme le seul auteur de l'article, sur Plate-forme Charleroi Palestine (sur ce site les soldats israéliens sont traités de serial killers et de vulgaires petits malfrats le texte porte de nombreuses signatures - astucieusement oblitérées dans LLB - dont celles de M. et Mme Pierre Galand ...  Voyons:

- Pierre Galand, membre du comité international organisateur du Tribunal Russell sur la Palestine et président de l’Association belgo-Palestinienne (ABP) ;

samedi 26 juin 2010

Plate-forme Charleroi-Palestine: l'archetype du juif et le sang à l'honneur

La vieille accusation chrétienne : Les Juifs et le sang: thème cautionné par Oxfam Belgique ? (2003)

Décidémment populaire, le mythe de l'Israélien/du Juif buveur de sang est illustré dans le site Plate-forme Charleroi-Palestine.  L'affiche invite les habitants de Charleroi [un lecteur de ce blog a eu l'amabilité de corriger notre naïveté: "Vous faites erreur : l'invitation ne s'adresse évidemment pas qu'aux habitants de Charleroi"] à ne pas être complices d'un crime en s'abstenant de consommer des fruits israéliens dont le jus symbolise le sang des Palestiniens.

La liste des organisations affiliées de Plate-forme Charleroi-Palestine est la suivante :

An Nour ASBL (Chatelineau)
Attac Charleroi
Entr'aide et Fraternité
Essakina
Femmes des deux Continents (FD2C)

jeudi 24 juin 2010

Ben Heine rectifie le drapeau israélien

"En réalité, cet être aigri en mal de pub [Ben Heine] est aussi un antisémite de la pire espèce : il recommandait encore il y a peu sur son blog le site négationniste Ziopedia et [et Zionofascism]." (Père Ubu: "Payé par La Libre, le cdH et un collège catho… un caricaturiste belge insulte les Chrétiens et les Juifs")

Le jeune dessinateur belge Ben Heine a entrepris de rectifier le drapeau israélien.  Sa version du drapeau - une véritalbe incitation à la haine d'Israël - a été postée sur le site deviantART.  Un internaute ayant laissé le message suivant: "C'est définitif, Israël tombera", Ben Heine lui répond en guise d'approbation "Merci beaucoup mon ami".  Captures d'écran ci-dessous.

Source: deviantART (More Accurate Flag)


ONG belge: Boycotter Israël, c'est bon pour la santé

Nous connaissons bien l'ONG INTAL :
- Tout boycott serait préjudiciable aux intérêts économiques de la Belgique (La Belgique gagnante dans ses échanges commerciaux avec Israël)
Voici sa nouvelle campagne anti-israélienne:



INTAL: Boycotter l'État israélien, c'est bon pour la santé, Déclaration du Mouvement populaire pour la santé suite à l'attaque contre la flottille humanitaire pour Gaza (posté par Joaquim da Fonseca) N.B.Contrairement à ce que prétend Fonseca, la déclaration ne dit pas que "Boycotter l'État israélien, c'est bon pour la santé".  La formule est entièrement de son cru. C'est un homme très spirituel.

La Belgique gagnante dans ses échanges commerciaux avec Israël

Tout bénéfice pour la Belgique.  Et bien entendu syndicats, politiciens, ONG et autres ne demandent que le boycott des importations et pas des exportations ... 

Source: le site du Vice-Premier Ministre et Ministre des Affaires étrangères Steven Vanackere (CD&V). M. Vanackere est un excellent diplomate et fait preuve d'une très grande discrétion.

Vanackere évoque l'ambition belge (extrait)

"En 2009, elle [la Belgique] a exporté vers Israël pour 2,56 milliards de dollars. Au sein de l'UE, seule l'Allemagne l'a surpassée avec 3,36 milliards de dollars d'exportations vers Israël. Parallèlement, la Belgique a importé d'Israël pour 2,37 milliards de dollars, plus que n'ont importé tous les pays de l'UE. Le diamant reste la composante centrale, la pierre brute fait 55 % de l'exportation belge vers Israël, la pierre polie 66 % de l'importation belge d'Israël. D'autres secteurs d'échanges dans les deux sens sont l'industrie chimique et pharmaceutique, les plastiques et métaux de base, le high-tech, les machines-outils et appareils ménagers, le textile, les équipements de transport, l'alimentaire. Les deux pays ont récemment signé une convention qui empêchera la double imposition de leurs ressortissants domiciliés chez l'autre et offrira une protection fiscale aux entreprises investissant dans le pays de l'autre.

mercredi 23 juin 2010

Professeur ULB: les plaintes contre Israël "de belles questions d'examen pour les étudiants en droit pénal et en droit international ..."

"[...] des plaintes déposées en Belgique par les participants belges à la flotille de la paix sont techniquement envisageables, et elles pourraient même donner lieu, en cette saison, à de belles questions d'examen pour les étudiants en droit pénal et en droit international ..." (Eric David, spécialiste du droit international, ULB)

Alain Finkielkraut, philosophe français, en 2002:

"La manière dont les Belges sont si fiers de leur `compétence universelle´, c'est une des choses les plus ridicules que notre époque ait pu produire. Il n'y a pas de compétence universelle, Dieu en a une certes... Justement, la leçon du totalitarisme, c'est bien ça: qu'arrive-t-il à l'homme quand il se prend pour Dieu? Alors que cette ubris, cette démesure s'incarnent dans le droit, alors que le droit consiste à poser des limites, voilà un paradoxe renversant et je crois que c'est jouer un très mauvais tour à la paix que de vouloir durcir les choses ainsi. Si l'on peut impliquer un Etat tout entier, à travers son Premier ministre, dans un crime contre l'humanité, on va nécessairement aux extrêmes. Avec un criminel contre l'humanité, nulle transaction, nul compromis n'est possible. Seule l'est la lutte à mort. Dans une époque comme la nôtre, une telle attitude ne s'impose pas." (La Libre Belgique, 01/02/2002, La compétence universelle de la Belgique dénoncée comme une parfaite démesure)
 
Ridicule ?  Pas du tout.  Si l'on croit Eric David, l'un des grands esprits derrière la loi de compétence universelle.  Il revient à la charge dans une fine analyse publiée par l'expert Michel Collon (Eric David a collaboré à la rédaction du livre de celui-ci : Michel Collon publie un livre anti-Israël adapté au "niveau du public" européen ... et Michel Collon déplore l'ignorance du Belge sur 'Israël, l'Etat le plus raciste au monde'.

"Israël peut-il être jugé par un tribunal belge?
Fatima el-Mourabiti et Kenza Isnasni étaient à bord du convoi humanitaire pris d'assaut par un commando israélien le 31 mai 2010. Les deux jeunes femmes belges ont décidé de porter l'affaire devant les tribunaux de leur pays. Eric David, spécialiste du droit international, examine la recevabilité de leur plainte."

lundi 21 juin 2010

Forum de LLB: Israël, un don des nazis ?

"Quelle plus belle nique fait aux nazis, qui ont voulu éradiquer les juifs de la terre et, qui sont directement,la cause de la création d'un état, ce qu'aucun juif n'a cru possible pendant près de 2000 ans. Qu'est-ce qu'Israel a fait de ce don ?"

Contexte: Forum de LLB: "Israël est aux nations ce que Anelka est au football..."

La Libre Belgique a retiré un nombre de propos injurieux envers l'État d'Israël et les Juifs laissés sur son forum par des lecteurs en relation avec l’article Berlin furieux contre Israël.

Mais ... celui-ci, sans doute considéré comme une opinion acceptable, a fait son apparition à 12h43:

"Évidemment dès que l'on est un peu critique envers Israël , l'on est taxé d'antisémite , de partisan de régimes dictatoriaux , d'infâme gauchiste ,de néo-nazi et maintenant d'islamophile , ce vilain mot qui me fait penser au "negrophile" dont on affublait les défenseurs de l'égalité raciale à l'époque de la ségrégation raciale aux USA . Étrange " démocratie perfectible " qui n'accepte aucune critique même de ceux qui défendent depuis toujours l'existence de ce pays."

Et celui-ci qui épingle l'ingratitude d'Israël envers ceux qui lui ont fait le don de son existence :

"C'est justement parce qu'Israel est une démocratie que leur politique est inacceptable. De plus, combien de démocratie pratiquent aujourd'hui l'occupation sur des terres ne leur appartenant pas, combien de démocratie pratiquent la spolliation ?  Notre responsabilité est engagée car ce sont nos gouvernements qui ont décidé du partage de terres.

Quelle plus belle nique fait aux nazis, qui ont voulu éradiquer les juifs de la terre et, qui sont directement,la cause de la création d'un état, ce qu'aucun juif n'a cru possible pendant près de 2000 ans.  Qu'est-ce qu'Israel a fait de ce don ?

Forum de LLB: "Israël est aux nations ce que Anelka est au football..."

"Israël est aux nations ce que Anelka est au football..."

"Mécréants ! Vous oubliez qu'il s'agit du "peuple élu" !"

"Les juifs vont bientôt apprendre des leçons de démocratie de la part de leurs ex-ennemis."

"Trop longtemps Israël a utilisé ses morts pour pour assoir son économie et sa suprématie au M.-O. C'est cette arrogance de vautour qui m'a toujours dérangé chez eux."

"[...] les israéliens se comportent en nazis."

"La seule chose à faire, c'est de mépriser ce petit état vaniteux et totalement dévoyé."

"L'Allemagne, en raison de son passé nazi, ménage généralement beaucoup les Israéliens", c'est ce que rapporte La Libre Belgique (Berlin furieux contre Israël)

C'est donc la vérité officielle et tout le monde la répète.  Mais elle mérite d'être nuancée.  On ne trouve pas l'Allemagne aux côtés des États-Unis pour défendre Israël à l'ONU, au contraire.  Une amitié qui a somme toute ses très fortes limites comme le prouve la provocation du ministre allemand du Développement qui a voulu aller à Gaza, alors que les Israéliens s'y opposent pour ne pas donner une légitimité internationale au Hamas.  Soit. 

L'article a suscité une soixantaine de commentaires dont voici un échantillon.  Notons cette remarque: "A lire les réactions il semble que beaucoup apprécieront la vie quand l'état d'Israël disparaîtra au profit d'une belle et grande république islamique palestinienne."

"Mécréants ! Vous oubliez qu'il s'agit du "peuple élu" !"

"Comment peut-on être furieux contre Israël? La seule chose à faire, c'est de mépriser ce petit état vaniteux et totalement dévoyé."

"Le fait qu'Israël soit une démocratie ne la rend que plus infâme... s'il s'agissait d'une dictature on pourrait au moins feindre de croire que les crimes de Tsahal n'étaient dus qu'à la folie de quelques généraux... Au fait, je rappelle qu'un certain Adolf a accédé démocratiquement au pouvoir... et bénéficiais du soutien inconditionnel de la majorité de son peuple... en quoi cela rendait-il ses actions plus légitimes ?"

dimanche 20 juin 2010

Le Soir: "Ces enfants tués par les cousins [Juifs/Israéliens]"

"Un de ces enfants a mis trois jours à mourir touché par un des obus des cousins. [...] Il est un de ces enfants tués par les cousins."

Le journal satirique Père Ubu s'inquiète ("Loos Pro Hamas?") à juste titre de la "grande page de pub pour le Hamas" publiée dans Le Soir du 9 juin sous la plume de l'inénarrable Baudouin Loos.

Ce n'est pas nouveau.  En 2006 Le Soir faisait paraître un "Billet de Gaza" dans lequel s'exhibe au grand jour une complaisance certaine pour le Hamas et la détestation et le mépris d'Israël.  On remarquera le sarcasme qui caractérise ce genre de prose et l'obsédante accusation chrétienne qui veut que les Juifs/cousins soient des tueurs d'enfants.  Les Juifs sont "les cousins" (8 occurrences).  Les Israéliens ne sont nommés comme tels qu'en tant que "colons israéliens".  Pas une seule référence à "juif"/"juive".

"Il s'appelle Omar. Ce n'est pas son vrai nom, nous avons appris à être prudent, les cousins ne sont pas loin et aimeraient bien le trouver. Omar est un géant paisible au grand rire méditerranéen, comme tant d'autres à Gaza. Il est ingénieur, un très bon ingénieur, comme tant d'autre à Gaza. Ils sont cinq mille, dont 60 % de femmes, formés sur place ou en Israël, du temps où on partait de Jérusalem dans l'après-midi chaude de Judée manger les fameuses crevettes de Gaza et on rentrait ensuite ; ou formés ailleurs, en Allemagne de l'Est, en Libye, ou encore en Irlande, aux Etats-Unis, en Australie. La diaspora palestinienne vaut bien celle des cousins.

Omar est originaire d'Ashkelon, d'où vient le mot échalote ; il a porté des fusées artisanales des militants, qui n'ont jamais tué personne tant elles sont imprécises - enfin presque car elles ont tué un ouvrier chinois et un Thaïlandais qui travaillaient dans les serres des colons israéliens du temps où ils occupaient 30 % du territoire de Gaza qui ne compte que 360 km2 et 1,3 million d'habitant, dont 700.000 sont des réfugiés comme Omar. La plus haute concentration du monde au kilomètre carré.

[...] La femme d'Omar, ingénieur comme lui, dîne avec nous, car je fais maintenant partie de la famille. Omar est mon frère. Mais elle se retire dans sa cuisine lorsque des étrangers sont invités, passant les plats de poissons par une petite fenêtre. Elle est plus politisée que lui ; elle est militante Hamas. Certes, Omar a aussi un passé [!], sans quoi les cousins ne s'intéresseraient pas à lui ; mais aujourd'hui, c'est un homme de paix, reprenant à son père son rôle de patriarche, menant sa famille avec calme et sincérité. Omar est devenu, au milieu de la ville de Gaza, sur un mauvais coin de sable, un jardinier averti : pêches, poires, figues, raisins, tomates... alimentent sa table. Il est fier de son barbecue traditionnel, où cuisent ses poulets à l'étouffée.

jeudi 17 juin 2010

Alain Hutchinson: à Gaza 1,5 million de personnes sont privées de médicaments et d'eau

Titres de quelques articles parus dans Le Monde sur la situation politique en Belgique: En Belgique, c'est Beste wensen ou België barst ? "Bienvenue en Belgique, c'est la quatrième dimension", Le « plan B » des francophones belges, « au cas où »..., "Les politiciens belges sont indignes de nous", Molécules belges  etc.

En dépit de la situation difficile du pays, le Parlement bruxellois vient de consacrer son énergie à un exercice bien particulier: stigmatiser et condamner Israël.

Sources: RTBF et Belga [Photo de Lauren Booth à Gaza ajoutée.  Pour la "pénurie" à Gaza cliquer ICI et ICI]

"Parlement Bxl: différend entre MR et majorité sur la collaboration avec Israël

La Commission des Finances du parlement bruxellois a adopté mercredi une résolution déposée par les chefs de groupe de la majorité de l'olivier, hormis celui de l'Open Vld demandant au gouvernement régional de réévaluer ses collaborations avec Israël.

Les chefs de groupe du PS, d'Ecolo, du cdH, du CD&V et de Groen! demandent notamment au gouvernement Picqué de plaider auprès du gouvernement fédéral pour l'acheminement en urgence d'aide humanitaire belge à destination de Gaza, et de plaider pour la libération immédiate des navires et du matériel humanitaire.
Dans le viseur également, parmi plusieurs demandes de portée plus large, le voeu d'une réévaluation des termes de la collaboration de la Région-capitale avec Israël. 

Dans l'opposition, Didier Gosuin, chef de groupe MR, a regretté le choix posé par la majorité de ne pas avoir cherché avec l'ensemble des partis démocratiques du parlement un consensus préalable au dépôt de la proposition.  Selon lui, sur des sujets aussi importants pour lesquels tout le monde a manifesté une indignation claire et sans ambiguïté, il est regrettable de jouer la division au sein du parlement bruxellois. "Mais si on veut éviter de faire de l'électoralisme sur des sujets aussi importants et délicats, il faut impérativement tenir compte du contexte général et par exemple condamner le blocus israélien et égyptien, et s'en référer exclusivement aux positions prises par les Nations unies, l'Union européenne et le gouvernement belge. Ce que n'ont malheureusement pas fait les auteurs de la proposition en refusant la recherche d'un large consensus", a-t-il commenté.

mercredi 16 juin 2010

Belgique/Israël : Bart De Wever ou Elio Di Rupo, peste et choléra?

Source: Guysen

Les deux sont les grands vainqueurs des élections belges, l'un des deux sera vraisemblablement Premier ministre.

En 2007, alors que le bourgmestre d'Anvers avait présenté des excuses officielles à la communauté juive de Belgique pour l'attitude de sa ville durant la Seconde Guerre mondiale, Bart De Wever avait qualifié l'initiative d'"acte gratuit" destiné à "affaiblir l'extrême droite anversoise". Et d'en rajouter, accusant la communauté juive d'"instrumentaliser" la Shoah.

Lors de l'opération de Gaza en 2009, Elio Di Rupo, président du Parti socialiste belge (francophone), déclare que le gouvernement israélien fait tuer des femmes et des enfants de sang froid et ajoute :

"Ce que le gouvernement israélien fait de sang froid, tuer des innocents, tuer des femmes et des enfants, c'est absolument inacceptable et je crois que ce que l'on a fait dans certaines parties du monde, c'est-à-dire traîner certaines personnes devant les tribunaux internationaux, un jour on devra le faire pour celles et ceux qui prennent des responsabilités comme celles-là" et d'accuser indirectement "la population juive" de manque de remords:

"Je dois vous dire que j'ai pour la population juive plus que de la sympathie, j'ai une forme d'amour. Mais j'ai aussi pour les Palestiniens ce désir qu'ils puissent vivre dans la prospérité et la paix. Et cette attitude de sang froid, ne pas avoir de remords, voir des écoles être anéanties et tous ces morts c'est inacceptable, c'est totalement inacceptable."
___________
C'est d'ailleurs le socialiste Pierre Galand qui a mis sur pied le fumeux Tribunal Russell pour la Palestine - heureusement aucun média étranger sérieux n'en a jusqu'à présent parlé ... (Voir nos posts sur Pierre Galand en cliquant ICI)

mardi 15 juin 2010

2002: Louis Michel était adepte de sanctions contre Israël

En 2002, un Parlement européen déjà très anti-israélien et un Louis Michel qui prônait des sanctions avant de se rétracter ...  Depuis, ses condamnations d'Israël n'ont jamais faibli.  Comme quoi on se trompe en prétendant que c'est la gauche qui est hostile à Israël.

Source: Le Figaro, article par Pierre Bocev, 16.04.2002. Extraits:

"[...] à Genève, où la Commission des droits de l'homme de l'ONU procédait hier matin au vote d'une résolution pour condamner Israël.  Sur les neuf pays de l'Union représentés dans cet organe, l'Italie s'est prudemment abstenue, alors que la Grande-Bretagne et l'Allemagne ont honoré leurs positions traditionnelles en votant contre ce texte.  Les six autres Européens, l'Autriche, la Belgique, l'Espagne, la France, le Portugal et la Suède, lui ont au contraire donné leur aval, dans une belle cacophonie diplomatique. [...]

Ou encore l'éventualité de sanctions européennes contre Israël.  Même Louis Michel, le ministre belge qui avait défendu cette ligne également choisie par le Parlement européen, est revenu sur ses choix.  "Je ne suis pas un farouche supporter de sanctions dures", dit-il maintenant. Les députés de Strasbourg avaient demandé, la semaine dernière, la "suspension" de l'"Accord d'association" qui lie les Quinze à Israël. Il n'en est pas question."

samedi 12 juin 2010

Démission du président du CCOJB: l’engagement politique des membres du comité directeur en question

C'est par Joods Actueel et European Jewish Press qu'on apprend les raisons de la démission du Président du CCOJB.

"Démission du président du CCOJB: l’engagement politique des membres du comité directeur en question, par Yossi Lempkowicz

BRUXELLES (EJP)---Le président du Comité de coordination des organisations juives de Belgique (CCOJB), Maurice Sosnwoski, a présenté sa démission lors d’une réunion du conseil d’administration lundi, mais le comité directeur lui a demandé de revenir sur sa décision.

"Le comité directeur marque son soutien à son président et lui demande de revenir sur sa décision. Statutairement, le 1er vice président, Henri Benkoski, dirige donc désormais le comité directeur qui examine les propositions, les solutions et la suite à réserver à cette situation, une démission n’existant qu’après avoir été acceptée", indique un communiqué du CCOJB.

Maurice Sosnowski, élu président en mars dernier, a expliqué sa décision par le fait qu’il n’accepte pas que des membres du comité directeur exercent des fonctions dirigeantes au sein d’un parti politique, comme c’est le cas de Joël Rubinfeld, ex-président du CCOJB devenu en avril vice-président du nouveau Parti Populaire (PP) de Mischaël Modrikamen et candidat aux élections législatives de dimanche en Belgique.  En tant qu’ex-président du CCOJB Joël Rubinfeld demeure, selon les statuts de l’institution, membre du comité directeur pendant un an.

"Le CCOJB doit rester neutre sur le plan politique et il ne peut y avoir de conflit d’intérêt", estime Sosnowski, qui l’a fait comprendre lors du conseil d’administration lundi. Une modification des statuts en ce sens a d’ailleurs été introduite.  "Je ne reviendrai pas sur ma décision tant que Joël Rubinfeld restera au comité directeur", a expliqué à EJP ce médecin de 57 ans, chef de service en anesthésie et réanimation aux hôpitaux Saint-Pierre et Bordet à Bruxelles. "Je précise qu'il n’ y a rien de personnel mais je veux avoir un minimum de respectabilité à l’extérieur", ajoute-t-il.

vendredi 11 juin 2010

Guy Spitaels: "Israël se croit tout permis"

"L’Etat hébreu transgresse les limites, il n’est pas sanctionné."

Belge francophone, Guy Spitaels est l'une des grandes figures du socialisme européen - c'est intéressant de lire ses propos sur Israël lors d'un voyage en Tunisieoù il rencontre Farouk Kadoumi.

 Source: Réalités (extraits, 12/04/2010)

"M. Guy Spitaels est ministre d’Etat belge, ancien président du Parti Socialiste Européen et Président d’honneur de l’Internationale Socialiste. En visite récemment en Tunisie, M.Spitaels a bien voulu nous entretenir de sujets concernant cette visite comme des questions qui se rapportent au développement de la situation au Proche-Orient, dont notamment sa rencontre à Tunis avec le dirigeant palestinien Farouk Kadoumi."

"D’après vous, à quoi est dû l’enlisement du processus de paix au Proche-Orient ?
Je pense que l’Occident n’ose pas être plus ferme vis-à-vis d’Israël. Les discours sur la paix ne cessent d’affluer, mais chaque fois que l’Etat hébreu transgresse les limites, il n’est pas sanctionné. Cette situation est tellement récurrente qu’Israël se croit tout permis. On doit donc mettre fin à cette situation en confirmant le droit d’Israël à l’existence en respectant les droits du peuple palestinien et en ne créant pas, à chaque fois, un nouveau fait accompli.

Pensez-vous qu’il y a un espoir de résolution du conflit du Proche-Orient avec l’actuelle administration américaine?
L’entourage du président américain Barack Obama est très déçu de l’attitude actuelle d’Israël, mais Obama est au pouvoir depuis plus d’une année sans qu’il y ait de véritable initiative prometteuse d’une paix durable au Proche-Orient. Tous les espoirs sont permis, mais pour le moment il n’y a pas de véritables initiatives de paix au Proche-Orient ni aussi en Irak ou en Afghanistan.

Et qu’en est-il de votre entretien avec Farouk Kadoumi?

J’ai trouvé un combattant qui est peut être trop optimiste [!] sur l’issue du conflit du Proche-Orient."

- P.L.O. Aide in a Charge Against Mrs. Klinghoffer (1985)
- Farouq Qaddoumi: "President Abbas Killed Yassir Arafat" (2009)
- La biographie de Farouk Kadoumi sur Wikipédia reprend cette citation: ""At this stage there will be two states. Many years from now there will be only one." (A présent il y a deux Etats.  Mais dans le futur lointain il n'y en aura qu'un).

Manifestation à Bruxelles : la foule crie "Hamas, Jihad, Hezbollah"

Un lecteur nous transmet ceci:
VIDEO : 31 mai 2010, manifestation anti-israélienne devant le ministère des affaires étrangères à Bruxelles

A 13min52, Fouad Ahidar (Spa - Spirit), député bruxellois, reconnaît avoir été l'un des premiers à avoir signé la pétition pour le retrait du Hamas de la liste des organisations terroristes.  (Rappelons que c'est la Belge francophone Nadine Rosa-Rosso qui est à l'origine de cette pétition pro-Hamas - Une belge lance une pétition pro-Hamas aux Eurodéputés)

Vidéo sur YouTube
Présents à cette manifestation :
 
0:33 : Mahinur Ozdemir (CDH (parti 'humaniste'), députée bruxelloise
0:42 : Jamal Ikazban (PS), député bruxellois, échevin à Molenbeek, signataire (n° 458) de la pétition pour le retrait du Hamas de la liste des organisations terroristes. Sur sa photo de campagne électorale, on voit le drapeau palestinien en pin's sur sa veste.
0:45 : Fouad Ahidar (Spa - Spirit), député bruxellois
0:57 : Karine Lalieux (PS), députée fédéral
1:09 : Leïla Shahid, déléguée générale de la Palestine auprès de l'Union Européenne
1:12 : Pierre Galand, Ancien Sénateur (PS), Président d'association belgo-palestinienne, président du Centre d'action laïque, membre du comité organisateur du tribunal Russell sur la Palestine, conseiller du recteur de l'Université Libre de Bruxelles et propagandiste de la campagne (BDS) Boycott, Divestment and Santions (Notons que les publications francophones de la communauté juive 'Regards' et 'Contact J' gardent un silence pudique au sujet des activités de M. Galand.)
1:55 et 2:15 : drapeaux du Hezbollah (organisation terroriste libanaise, financée et armée par l'Iran)
3:38 : Jamal Ikazban et Karin Lalieux (PS) se trouvent au milieu des drapeaux du Hezbollah
4:49 : drapeaux de l'organisation terroriste Hamas (images de RTL-TVI)
5:48 : les cris de la foule : "Hamas, Jihad, Hezbollah" !

Est-ce cela la démocratie que nous souhaitons ?

jeudi 10 juin 2010

Evacuation ambassade d'Israël: "des gens en se posant une énième fois en victime d'une situation qu'ils ont inventée"

"Tous les moyens sont bons pour attirer l'attention et faire la victime! C'est bon les gars, ça ne marche plus, le monde a enfin compris le petit jeu auquel vous vous livrez depuis plus de 60 ans!"

Appel sur Facebook
"UN ASSAULT - RDV TOUS DEVANT L'AMBASSADE ET METTONS DEHORS LES EMPLOYER DE L'AMBASSADE COMME EUX ONT MIS LA PALESTINE DEHORS !!!!!!"

La DH rapporte que l'ambassade d'Israël à Bruxelles a été évacuée suite à des menaces d'attentat.  La nouvelle a suscité ces commentaires (La Libre Belgique qui a également rapporté la nouvelle n'a pas permis de commentaires ...) :

- "Un état qui reussit mieux que ses voisins , cela rend jaloux et fait naître la frustrations. Il derangent et dérangeront toujours car ils sont superieurs en pas mal de domaines."

Mais aussi ceux-ci :

- "Bon ok, mais rien de plus stupide que de répondre par la violence ..."

- "Qui s'y frotte ,s'y pique et c'est très bien ainsi."

- "Tous les moyens sont bons pour attirer l'attention et faire la victime! C'est bon les gars, ça ne marche plus, le monde a enfin compris le petit jeu auquel vous vous livrez depuis plus de 60 ans!"

- "Une menace d'attentat...!!!  Purée, il faut savoir choisir ses mots quand même."

-"A quoi il sert ce forum??"

- "Il faut s'attendre aux manifestations devant le comportement ignoble d'israel. Attaquer un convoi humanitaire, c'est ignoble."

- "C'est normal qu'on soit mécontent d' israel apres qu'ils se soient comportés comme des criminels."

- "des israéliens qui fuient ... tiens ça me rappelle le dernière guerre au Liban."

-"Alors, je propose de sanctionner financièrement ce groupe juif facebook qui a sorti des inepties pour s'assurer la sympathie des gens en se posant une énième fois en victime d'une situation qu'ils ont inventée. Les citoyens n'ont pas à payer des mensonges, que ces gens paient le service de police.  Merci."

Propagande électorale: Israël-bashing sous l'égide de Philippe Moureaux

"Jamal Ikazban interviendra sur les attaques de "certains élus MR depuis ses prises de position illustrées dans les deux interpellations faites au Ministre de l’Economie du Gouvernement bruxellois [le CDH Benoît Cerexhe], concernant la Mission économique organisée à Tel Aviv, en décembre 2009."


"L’association Dunes (asbl) dirigée par 3 fonctionnaires (Yamina Driss, Ismail Ben Hadi et Jamal Azaoum) annonce la tenue ce mercredi (09/06/2010) d’un "débat" non contradictoire (soirée de propagande électorale) entre 3 orateurs PS (les 2 candidats Philippe Moureaux et Jamal Ikazban [un pro-Hamas sur la liste PS à Bruxelles ] et le militant schaerbeekois PS ex-MR Ahmed Maslouhi) qui se tiendra dans les locaux de la Maison de l’Egalité à Molenbeek (bâtiment appartenant aux Mutualités Socialistes mis à disposition du PS) pendant la campagne électorale pour les élections fédérales belges du 13/06/2010.

mardi 8 juin 2010

Manifestation devant l’ambassade d’Israël pour dénoncer le climat de haine contre l’Etat juif

David Welner, président de l'Union des Etudiants Juifs de Belgique (UEJB): "Nous sommes alarmés par l’importation irresponsable du conflit israélo-arabe dans notre espace public". Il a dénoncé le placardage d’affiches incitant à la haine de l’état juif sur les murs des campus universitaires.

700 personnes rassemblées devant l’ambassade d’Israël pour dénoncer le climat de haine contre l’Etat juif.  Elles dénoncent ceux qui condamnent systématiquement et hâtivement Israël 'avant que les faits n’aient été objectivement et intégralement évalués'.

BRUXELLES (EJP)---Environ 700 personnes se sont rassemblées dimanche après-midi à Bruxelles pour exprimer leur solidarité avec Israël et dénoncer la campagne de haine et de désinformation contre l’Etat juif depuis l’opération contre une flottille d'activistes pro-palestiniens se rendant à Gaza.

Le rassemblement pacifique devant l’ambassade d’Israël dans la capitale belge était organisé à l’appel des mouvements de jeunesse juive et de l’Union des Etudiants Juifs de Belgique (UEJB) sous les slogans "Deux peuples, 2 Etats, une paix", "Non à l'importation du conflit" et "stop à la désinformation".

"Nous dénonçons l’attitude d’une trop grande partie de la communauté internationale et parfois de la presse qui condamne systématiquement et hâtivement l’Etat d’Israël avant que les faits n’aient été objectivement et intégralement évalués", a déclaré à EJP le représentant d’une organisation de jeunesse.

lundi 7 juin 2010

RTBF: Israël est le pays des Juifs belges ...

Un lecteur de ce blog a attiré notre attention sur cette perle de la RTBF.  Une nouvelle preuve d'impartialité et de professionnalisme journalistique.

Capture d'écran d'un télétexte de la RTBF ...  Celle-ci véhicule une image "faussée" d'Israël mais des Juifs belges eux-même.  De nombreux non-Juifs sont également allés manifester leur soutien à Israël, sont-ils des Israéliens également ?

"[...] 500 manifestants pro-israéliens ont manifesté leur mécontentement autour de l'image faussée que l'on donne de leur pays [...]"

Restaurants de luxe à Gaza: qui dit vrai Israël ou La Libre Belgique?

Voici ce que La Libre Belgique écrit ce week-end:

"En Israël, pour montrer que les Gazaouis ne "manquent de rien", on a distribué des menus de restaurants de Gaza indiquant des plats servis uniquement dans l’imagination des concepteurs de cette propagande."

Si LLB avait fait une simple recherche sur Internet elle aurait trouvé que le Roots Club (un club extrêmement sélect dont la devise est "Our passion is food, our obsession is service ...") a un site internet, avec vidéo, musique, menus, etc.  http://www.rootsclub.ps/.  Qui  fait donc de la propagande Tsahal et les Palestiniens ou LLB? 

Le club/restaurant super luxueux de la "prison à ciel ouvert" de Gaza
Qui l'aurait dit ?  Ces photos révèlent un aspect méconnu car non médiatisé - de la région la plus médiatisée du monde - de "la prison à ciel ouvert" ou "ghetto" ou "camp de concentration" de Gaza (Rimal, Cairo Street, Gaza, Palestine).
A Symphony of Services !!!
The perfect place for your dining, gathering and special events in Gaza.
(Une Symphone de Services !!! L'endroit parfait pour vos dîners, réunions et événements spéciaux à Gaza.)


Ambiance galore
Beautifully designed buffets.
Every detail handled for you.
 (Une ambiance du tonnerre.  Des menus composés avec raffinement. Nous nous occupons de chaque détail pour vous.)

dimanche 6 juin 2010

Glenn Audenaert: le conflit israélo-arabe et le risque d'émeutes à Bruxelles

"Mon expérience professionnelle me permet de dire que la situation au Moyen-Orient a un rapport avec le degré de radicalisation des musulmans de Belgique, principalement à Bruxelles. [...] Ce que je peux affirmer c'est que quand Israël met un pied dans la bande de Gaza le soir même nous avons des émeutes à la Bourse."


Source: repris du blog du commentateur politique Luc Van Braekel (Glenn Audenaert over de moslims in Brussel)

Glenn Audenaert, directeur de la police judiciaire de Bruxelles, était vendredi l'invité du programme Phara de Aguirre de la chaîne publique flamande VRT-Canvas.

Traduction de la transcription d'extraits de son intervention [à la 42' sur cette vidéo] reprise du blog de Luc Van Braekel :

"Mon expérience professionnelle me permet de dire que la situation au Moyen-Orient a un rapport avec le degré de radicalisation des musulmans de Belgique, principalement à Bruxelles. Selon des études, la population musulmane sera majoritaire dans la région de Bruxelles capitale dans cinq à huit ans et le taux de chômage qui frappe cette population contribue à sa marginalisation."


"Ce que je peux affirmer c'est que quand Israël met un pied dans la bande de Gaza le soir même nous auvons des émeutes à la Bourse. Nous ne pouvons pas prétendre que le contexte international n'a pas d'incidence sur ce qui se passe chez nous."

Voir également :
- L’inquiétude des juifs belges
- Devant la Bourse de Bruxelles: des centaines de manifestations anti-israéliennes (2009)

samedi 5 juin 2010

Fiasco de la manifestation anti-israélienne à Bruxelles

Malgré l'hyper-médiatisation dont a bénéficie l'expédition terroriste-humanitaire turco-européenne nommée 'Free Gaza', à peine 700 personnes se sont réunies hier à Bruxelles pour manifester leur 'indignation' et hostilité à Israël. (Photo d'un militant 'pacifiste' turc)

Les médias ne cessent d'annoncer que les opinions publiques se sont retournées contre Israël.  Il se peut que les Européens soient hostiles à Israël, mais on ne décèle pas chez eux beaucoup de sympathie pour les Palestiniens.  En tout cas pas au sein de la population non-musulmane, non-arabe.

En réalité, les gens ne sont pas dupes et savent qu'il suffirait que le Hamas renonce à la violence, reconnaisse Israël et libère Guilad Shalit pour qu'Israël lève le blocus et que la paix et la prospérité reviennent rapidement dans la région.  Les gens savent aussi que la population de Gaza vit beaucoup plus confortablement que celle du Congo, de Somalie et du Darfour.

Le Soir et 'Free Gaza' : la thèse de la machiavélique manipulation israélienne

 Groupe de femmes à Gaza.

- Reportage danois: pas de crise humanitaire à Gaza
- Gaza, une “crise alimentaire” qui dure depuis 17 ans ?
- Secondo protocollo: rapport sur la collusion entre les ONG et le Hamas à Gaza 

vendredi 4 juin 2010

Eric Remacle (ULB) refuse de dire que le Hamas est une organisation terroriste

Eric Remacle est professeur de science politique à l'Université libre de Bruxelles.  Il est directeur du Pôle Bernheim Paix & Citoyenneté (IEE-ULB)

Représentant du Parti ECOLO, Eric Remacle était hier l'un des invités de Radio Judaïca (programme du CCOJB).  Interrogé sur le Hamas, M. Remacle a refusé de dire que le Hamas est un groupe terroriste, alors que la question lui a été posée plusieurs fois par les animateurs du programme et par M. Joël Rubinfeld, représentant du Parti Populaire.  Prudent, l'ECOLO il n'a pas non plus dit que le Hamas n'était pas une association terroriste ... car comme on sait elle est reconnue comme telle par l'Union européenne et les États-Unis.

M. Remacle a bien entendu le droit de penser ce qu'il veut et surtout tout le mal qu'il veut sur Israël.  Mais ce qui nous étonne c'est que le Pôle Bernheim soit "soutenu financièrement par la Fondation Bernheim" dont on trouvera le conseil d'administration ICI.

Voici ce que nous écrivions le 14 février : Sébastien Boussois et Eric Remacle, débat de deux spécialistes d'Israël à l'ULB (extrait)

"Quant au Professeur Eric Remacle (Ecolo et progressiste), il pense le plus grand mal d'Israël et renvoie carrément dos à dos Israël et l'Iran. C'est tout simple ! Voici ce qu'il a publié en 2009 sur son blog sur Israël en parlant de Bruxelles et de sa lutte contre contre le racisme.

"Malheureusement, tant à Durban en 2001 qu’à Genève en 2009, la lutte mondiale contre le racisme fut noyée dans des enjeux tout aussi cruciaux mais en partie différents : la question israélo-palestinienne (qui ne se limite pas à une lecture en termes de racisme, même si elle charrie sa part de discriminations), l’exigence de réparations pour les crimes du colonialisme par les pays africains, les demandes des pays musulmans de criminaliser le blasphème (qui relève de la liberté d’expression, non de l’appel à la haine raciale). Le président iranien a cherché à instrumentaliser les clivages au sein de la conférence pour consolider une alliance entre pays afro-asiatiques et musulmans lui permettant de renforcer sa propre assise internationale tout en répandant lui-même des propos antisémites et surtout négationnistes. Israël a usé et abusé de cette outrance iranienne pour convaincre un certain nombre d’alliés, Etats-Unis en tête, de quitter Durban-I et boycotter Durban-II, et éviter ainsi de répondre aux questions embarrassantes sur ses propres crimes. Tout en s’envoyant mutuellement les accusations de racisme à la tête, Iraniens et Israéliens ont instrumentalisé la lutte contre le racisme pour d’autres causes géopolitiques moins nobles et dont l’effet principal risque d’être une polarisation accrue sur les thèmes ‘civilisationnels’ tellement à la mode depuis le 11 septembre 2001 et tellement porteurs de clivages ravageurs dont profitent les plus intolérants – les plus récents exemples en étant constitués par la montée de l’islamophobie en Europe ou l’entrée de l’extrême-droite dans le gouvernement de Tel Aviv.""

Il est clair que nous n'adhérons pas aux idées d'Eric Remacle, mais bien à celles du philosophe français Pascal Bruckner "Boycotter Durban II" (Le Soir, 15/02/2008)

jeudi 3 juin 2010

Erdogan accuse Israël de pratiquer "un terrorisme d’Etat inhumain", Le Soir apprécie

"Finalement, c’est un allié traditionnel de l’État hébreu, la Turquie, qui s’est montré le plus clair, le Premier ministre Recep Tayyip Erdogan évoquant "un terrorisme d’Etat inhumain"."

- Le Soir et 'Free Gaza' : la thèse de la machiavélique manipulation israélienne
- Gaza: qui se trouve derrière la "flottille de la paix"?
- Le chef du Hamas aux Pays-Bas est un organisateur de la flotille anti-israélienne

Article de Baudouin Loos et M. Li (Après la tuerie, Israël frappé par l’opprobre international)

Toujours dans la sidération, Baudouin Loos écrit sur l'éberluement, la consternation et la révolte dont auraient été saisies les foules (!) d'Europe (!) et du Proche-Orient et ressasse un de ses thèmes favoris, celui de "l'impuissance" de l'Europe à "forcer" Israël.  Heureusement que le démocrate Erdogan est courageux et accuse Israël de pratiquer "un terrorisme d’Etat inhumain".

Extraits:

"Eberluées, consternées, révoltées : la nouvelle de l’assaut militaire israélien contre les militants de la flottille de bateaux chargés d’aide humanitaire contre Gaza et, surtout, les nombreux morts qu’il entraîna ont frappé les opinions dans le monde ce lundi matin.  Les informations, imprécises et distillées au compte-gouttes, renforçaient encore l’inquiétude de foules qui se sont formées dans plusieurs villes d’Europe et du Proche-Orient."

Les pays de l’Union européenne ont plus vivement [que les US] réagi au raid israélien. Une dizaine de capitales ont rapidement convoqué « leur » ambassadeur d’Israël pour obtenir des explications. Et des termes plutôt durs ont été entendus de la part de responsables gouvernementaux : « complètement inacceptable », « totalement disproportionné », « meurtres de civils », « grave et préoccupant », etc.  La répétition de cette demande, jamais suivie d’effet, illustre en quelque sorte l’impuissance de l’UE."

"Finalement, c’est un allié traditionnel de l’État hébreu, la Turquie, qui s’est montré le plus clair, le Premier ministre Recep Tayyip Erdogan évoquant « un terrorisme d’Etat inhumain ».

Pour voir combien ces militants étaient pacifiques, on visionnera cette courte vidéo de Joods Actueel - les images sont claires :  Debat met Louis Michel bij Phara (herbekijk)

Le Soir et 'Free Gaza' : la thèse de la machiavélique manipulation israélienne

Contexte: - Gaza: qui se trouve derrière la "flottille de la paix"?
- Le chef du Hamas aux Pays-Bas est un organisateur de la flotille anti-israélienne

Le quotidien Le Soir a consacré dans ses éditions du mardi, du mercredi et du jeudi 10 pages et demie à l'abordage par l'armée israélienne du navire turc Mavi Marmara qui s'est soldé par la mort de neuf "humanitaires pacifistes" et quatre soldats israéliens gravement blessés.

Le Soir, qui a l'habitude de dénigrer systématiquement Israël, n'allait pas passer une si belle occasion pour donner libre cours à ses écrits anti-israéliens.

Extraits de l'éditorial de Baudouin Loos (La violence d’ Israël fait le jeu du Hamas)

"Ce lundi à 4 heures du matin, les forces israéliennes ont apporté une nouvelle marque de leur sens de la disproportion"

"tout se passe comme si Israël continue plus que jamais à estimer que le respect du droit international ne concerne que les autres"

"les soldats israéliens n’avaient sûrement pas reçu l’ordre a priori de commettre un massacre"

"Quand la députée européenne Véronique De Keyser nous dit que "les Israéliens, saisis d’une folie qui n’a plus rien de rationnel, vont à l’abîme", elle pose le doigt sur une question de prime abord déconcertante : qui ne voit que cette affaire, entre toutes, fait évidemment le jeu des islamistes du Hamas dont Israël dénonce pourtant de manière inlassable le joug "terroriste" sur la bande de Gaza ?

A moins que l’hypothèse soulevée [...] demandait s’il ne s’agissait pas pour Israël de saper les négociations israélo-palestiniennes indirectes qui venaient de reprendre tant bien que mal. Selon ce scénario, certains en Israël voudraient précisément jouer le jeu du Hamas, commode à exhiber en épouvantail infréquentable avec qui l’idée de paix perd son sens."

Selon la logique de Loos et de De Keyser, l'Europe et la Turquie envoient une flotille à Gaza avec des groupes violents à bord, mais ce n'est qu'un complot machiavélique de la part des Israéliens prêts à tuer et à sacrifier leurs soldats parce que bien entendu Israël "estime[rait] que le respect du droit international ne concerne que les autres". 

Militants de la flotille de la paix qui scandent "Khaybar, Khaybar, ô les Juifs, l'armée de Mohammed va revenir", annonçant le meurtre des Juifs par les musulmans...